Wij gebruiken cookies om er zeker van te zijn dat u onze website zo goed mogelijk beleeft. Lees meer
OKE! Cookies toestaan
Nouvelle de Barend & Diny - Barend en Diny Bloem

Nouvelle de Barend & Diny

Apeldoorn, le 10 Août 2014
 
Chers amis,
 
Début Juin, après mon retour de Guyane Française et le Suriname, Diny et moi, nous avons  séjourné pendant une semaine en France. Le but de ce voyage était de participer à une conférence à Lyon avec les dirigeants des Églises Évangéliques Françaises. Le thème du congrès était: « Famille sous pression/Famille en mission ».Après une introduction captivante, il y avait largement la possibilité d’approfondir le sujet et de faire des rencontres personnelles.
Nous avons visité près de Lyon quelques-uns de nos amis d’originaires d’Haïti qui ont vécu en Guyane Française et qui sont actuellement bien installés en France.
 
UN PETIT RÉSUMÉ DE MON DERNIER VOYAGE DE CINQ SEMAINES:
 
Paramaribo: centre « In de Ruimte »
Mon voyage était à nouveau du côté de Paramaribo où j’ai été invité dans « In de Ruimte », un milieu où les soins sont prodigués aux personnes handicapées. J’ai apprécié l’accueil qui m’a été fait. Une chambre privée avec toutes les commodités (y compris la climatisation) ainsi qu’une piscine. Tout cela et le contact avec les résidents m’a fait beaucoup de bien après un long voyage. Les soignants et la famille d’accueil étaient très sympas. Ils ont bien pris soin de moi!
 
Moengo: Petrus Pinas
Mon séjour à Paramaribo était de courte durée. Après une ou deux nuits, je suis parti direction nord-est de Suriname.
 
À Moengo, j’étais invité chez Petrus et Olivia Pinas. Après de longues années d’études, Petrus a récemment  obtenu son diplôme de l’école biblique. Pendant ces années difficiles, Petrus a  toujours été fidèle en servant le Seigneur. De notre côté, nous essayons de le soutenir financièrement pour qu’il puisse servir plusieurs assemblées.  
L’Eglise du  village voisin, Peto Ondro est à l’œuvre de terminer un nouveau bâtiment.
 
Albina « Nouvelle Vie »
Je suis resté la plupart du temps à Albina, un village au bord du fleuve Le Maroni, au Nord-est de Surinam. J’étais l’invité de Glenn et Claudette. Pendant le culte de dimanche, l’Église «Nouvelle Vie» est remplie avec une centaine de fidèles et en plus de beaucoup d’enfants. Dans la semaine, il y a en  dehors des études bibliques et des réunions de prières aussi des activités pour les enfants et les jeunes.
Des études sur : «les fêtes de l’Éternel » a été suivi par beaucoup d’intéressées.
 
Une assemblée au Pays Bas nous avait donné beaucoup de matériels pour les enfants. Les responsables du club d’enfants «Nieuw Leven » étaient très heureux avec tous  ceux-ci. Pendant le service, on m’a dit qu’ils avaient «obtenu dangereusement belle matière » (de façon Suriname de dire que quelque chose est très agréable).
 
Saint-Laurent du Maroni: Eglise Chrétienne Evangélique (ECE)
À l’autre côté du fleuve en Guyane Française se trouve le village St. Laurent du Maroni. Le bâtiment de la ECE a été temporairement fermée pour travaux nécessaires en vue de la mise en norme.  Le 7 Juin le bâtiment a officiellement ouvert à nouveau ses portes. La fermeture du bâtiment et la décision de proposer une nouvelle direction par  l’église mère de  Cayenne, a donné une certaine agitation. Le temps dira si « la maison spirituelle » se rétablirait également avec la réouverture du bâtiment.
 
Mon objectif était jusqu’à présent sur la ECE à Saint-Laurent. La ECE de Cayenne m’a demandé de rester à disposition pour l’éducation. En raison des circonstances relatives à la ECE à St-Laurent, je peux maintenant donner à d’autres communes plus attention. Ce qui serait nécessaire et appréciable.
 
Prospérité / Awala Yalimapo
Prospérité est une commune située à 12 km de St-Laurent Une petite communauté indienne ladite «Indiens Caraïbes».Nous avons vu dès le début le développement de ce village. C’était encourageant de voir ceux qui étaient  jadis enfants qui avaient fréquenté le club d’enfants ont des responsabilités dans l’assemblée.
 
Awala Yalimapo se trouve au bord de la mer à plus de 60 km de Saint-Laurent. Ici, il s’agit aussi des «Indiens Caraïbes». J’étais là-bas pour un long week-end chez nos amis Ferdinand et Tine. La rencontre avec la petite église était un encouragement mutuel.
 
Cayenne / Matoury / Macouria / Kourou
À Cayenne (250 km de St-Laurent), j’ai eu une réunion avec le conseil d’administration de la
CEE. J’ai partagé mes préoccupations au sujet de la ECE à Saint-Laurent.
J’étais resté  près de Matoury dans un village indien (Indiens Arawak) Ste-Rose de Lima. Il y a une petite communauté de croyants. Mon hôte, m’a invité à visiter près de Macouria un autre village située à 20 km où je faisais connaissance d’une autre tribu Indienne (Les Palikurs). J’y étais reçu avec enthousiasme. C’était très sympa d’avoir eu une soirée avec eux avec des chants et une méditation Biblique.
 
Sur le chemin du retour j’ai passé une nuit à Kourou chez un pasteur d’une église baptiste, un contact de la première heure. Toujours agréable de voir comment le Seigneur suit  son chemin avec chacun de nous.
 
Maripasoula / Nouveau Wacapou
Mon voyage ne serait pas complet si je ne pouvais pas le faire à l’intérieur du pays.
Malheureusement, j’ai dû me limiter à un seul week-end. Pourtant, il était bon de rencontrer les fidèles des villages Maripasoula et Nouveau Wacapou. Deux services, ainsi que le repas en commun m’a donné la possibilité de parler avec plusieurs.
 
De ma visite à l’intérieur du pays, je rends toujours rapport au couple Schleppi, (actuellement en Belgique) qui ont fait dans les années 60/70 un travail pionnier dans cette région.
Malheureusement, ils n’ont plus la possibilité de les rendre visite (la chaleur épouvante les retiennent) cependant ils restent toujours en contact téléphonique. 
 
Henk Kreuger / Jeane
Après mon voyage, il y a beaucoup qui me demandent pour frère Henk Kreuger, qui aurait le 28 juillet 90 ans. Il est limité dans ses déplacements à cause de la cataracte. Une opération  prévue, mais reportée à plusieurs reprises. Jusqu’à récemment, il conduisait lui-même la voiture pour rendre visite aux personnes dans la zone. À cause de sa vue limitée, Henk est maintenant dépendant des autres qui sont prêts à conduire. Compte tenu de son âge, la demande de soins augmente. Henk reçoit des visites régulières, et il est particulièrement béni avec le soin de soeur Jeane qui vit à un jet de pierre de là. Jeane m’a fait savoir que nous n’avions pas besoin de nous soucier de Henk, il est dans de bonnes mains.
 
Merci!
Nous sommes très reconnaissants d’avoir la possibilité, plus que cinq ans déjà, de visiter régulièrement plusieurs assemblées dans la région du Maroni pour enseigner et encourager des croyants.
 
Nous sommes également reconnaissants pour notre TFC (commission l’arrières), avec laquelle nous regardons ensemble le plan de notre Seigneur. Nous nous trouvons en particulier soutenus par notre église locale « De Ontmoeting » et par beaucoup, certains dès la première heure, qui participent à la mission pour laquelle le Seigneur nous a appelés.
 
Prochain voyage avec Diny?
Pour la réorientation et la réflexion sur l’avenir, il serait bon d’y aller une prochaine fois ensemble avec Diny.
 
Nous remercions le Seigneur pour tous ceux qui ont part avec nous à l’évangile.
 
Cordialement,
 
Barend & Diny (complètement récupéré de sa chute et de la chirurgie du genou!)